Le blog - note de Florence Kraft-Babel - Page 2

  • J+3

    Retrouvailles avec la Musique, après beaucoup de bruit.

    Le madrigal en sept parties sur les paroles du Christ en croix de Gounod est un chef d’œuvre.

    De Palestrina il a la clarté, de Lassus la légèreté, de Gesualdo la substance, de Mendelssohn la chaleur, de Gounod, enfin, la couleur. Une partition confiée exclusivement aux voix les alliant par  quatre pour finir à huit.  De la sobriété à  la magnificence.

    A la première lecture, l’œuvre semble facile. A la seconde, intense, à la troisième surprenante, à l’avant- veille du concert constamment ressourçante. Plus on la chante moins on se fatigue...A puiser sans fin  dans les arcanes de la foi,  de la prière et du mystère. Quelque chose qui sublime les dogmes, les programmes, les règles. Les notes bleues, dirait Chopin. Que des notes bleues.

    Ce soir, Générale à Saint-Pierre, tandis que d’autres hausseront le ton à répétition, un peu plus bas, au conseil municipal...

  • La nébuleuse des comptes de la ville

    Que veut dire le silence sidéral et sidérant de la magistrate sur le résultat des rentrées fiscales 2010?

    En juin dernier, on nous annonçait la fin des fins, en septembre la fin probable de la prospérité avec un powerpoint qui affichait la tendance inverse, no comment, en novembre, on évinçait le sujet, en décembre, lors du vote du budget, pas un mot pas un bruit. Silence. Aujourd'hui, silence encore, silence toujours.... Les chiffres sont-ils rouges ou ne le sont-ils pas? Le parti rouge aurait-il peur de rougir de ce que les chiffres ne le soient pas?

    La baisse du centime additionnel proposée par l'ensemble des partis de Droite cette année, n'était-elle qu'une vue de l'esprit ou une vraie proposition juste et responsable pour nos concitoyens?

    Parce que, il faut être clair: si l'on ne baisse pas le centime additionnel par beau temps à quand la pluie, le gel et les raffales?